Qu'est-ce que la "soudure à la vague" - Introduction de la soudure à la vague

<p>Dans les premiers temps de l'industrie électronique, avant que la technologie SMT (Surface Mount Technology) ne soit pleinement développée, presque tous les assemblages de circuits imprimés devaient passer par ce type de processus de "soudure à la vague" afin de souder les pièces électroniques sur le circuit imprimé. <br><br>La raison pour laquelle il est appelé "soudure à la vague" est qu'il implique l'utilisation d'un four à étain chauffé à une température qui fait fondre la bande d'étain et forme un liquide d'étain fondu.<br><br>Avec les progrès de la technologie industrielle, la plupart des composants électroniques sont de plus en plus petits et peuvent répondre aux exigences de refusion SMT (par exemple, petite taille et résistance aux températures élevées), de sorte que la plupart des cartes ont aujourd'hui abandonné ce procédé traditionnel de soudure à la vague.<br><br>Il reste cependant quelques pièces électroniques qui ne sont pas prêtes pour le SMT, de sorte que dans certains cas, il faut utiliser ce procédé à forte intensité de soudure.<br><br>Cette vidéo utilise un flux bouillonnant, qui semble n'activer que la Cascade Wave, mais utilise la Cascade Wave. <br><br> Voici une explication générale du brasage à la vague (voir la vidéo), qui se divise essentiellement en quatre parties.<br><br><strong>La première partie est la zone de flux<br></strong><br>Le but de l'utilisation du flux est d'améliorer la qualité des pièces à braser, car les cartes de circuits imprimés, les composants électroniques et même les liquides de brasage peuvent être contaminés par l'environnement dans lequel ils sont stockés et utilisés, ce qui peut provoquer une oxydation et affecter la qualité du brasage. La principale fonction du "flux" est d'éliminer les oxydes et les saletés de la surface du métal, et de former une fine pellicule à la surface du métal pour isoler l'air lorsqu'il fonctionne à haute température. Cependant, le processus de brasage à la vague doit utiliser de la soudure fondue comme support de brasage, puisqu'il s'agit d'une soudure liquide, alors la température doit être supérieure à la température du point de fusion de la soudure pour ce faire, la température actuelle de la soudure sans plomb SAC305 est d'environ 217°C, le flux ordinaire ne peut pas être retenu pendant une longue période de temps sous de telles températures élevées, donc si vous voulez ajouter du flux, vous devez d'abord avant que la carte de circuit imprimé n'ait traversé la soudure liquide. Smearing.<br><br>Il y a deux façons générales d'appliquer le flux, la première est d'utiliser un flux moussant, qui va adhérer à la carte de circuit imprimé lorsqu'elle passe à travers la zone de flux, l'inconvénient de cette méthode est que le flux n'est souvent pas appliqué uniformément sur la carte de circuit imprimé, ce qui entraîne la possibilité d'un mauvais brasage dans les zones où le flux n'a pas été appliqué.<br><br>La deuxième méthode d'application du flux est la méthode de revêtement par pulvérisation, où la buse est placée sous la chaîne et pulvérisée de bas en haut lorsque la carte passe à travers. Cette méthode présente également l'inconvénient qu'il est plus facile pour le flux de pénétrer à travers l'espace sur la carte, et la malchance peut permettre au flux de contaminer directement les pièces à l'avant de la carte, ou même de pénétrer à l'intérieur de certaines pièces plus sensibles au flux, ce qui se traduit par des bombes à retardement instables dans le futur, ou laissées sur le dessus de la machine à braser à la vague. <br><br>Si le flux s'égoutte directement sur la carte et n'est pas traité, il risque de causer des problèmes de qualité tels que la corrosion de la carte ou des micro-circuits.<br><br>Le processus de refusion comporte également un flux dans la pâte à braser. C'est juste qu'il n'est généralement pas facile pour nous de le remarquer. <br><br><strong>La deuxième partie est la zone de préchauffage<br></strong><br>Tout comme le processus SMT, le processus de soudure à la vague doit également préchauffer le circuit imprimé avant la soudure proprement dite, ceci afin de réduire la déformation du circuit imprimé, d'éviter certaines parties de l'humidité interne, sinon, le chauffage rapide direct de la température ambiante à plus de 217°C, il provoquera facilement du popcorn (maïs soufflé) ou de la délamination (délaminage) et d'autres défauts. <br><br>Si, comme pour les œufs bouillis, vous faites d'abord chauffer l'eau jusqu'à ébullition, directement dans l'eau bouillante pour obtenir l'œuf cru, l'œuf est condamné à se casser, et le blanc d'œuf extrudé. Pour obtenir un œuf bouilli parfait, il faut d'abord faire tomber l'œuf dans de l'eau froide, puis le faire bouillir progressivement à partir de l'eau froide.<br><br><strong>La troisième partie est la zone de soudure</strong><br><br>Il y a une grande cuve d'étain fondu qui est déjà chauffée et fondue, c'est pourquoi on l'appelle "four à étain". Comme il s'agit d'un étain liquide, il est possible de réaliser différentes surfaces d'étain en fonction des caractéristiques du liquide pour répondre aux besoins de la soudure.<br><br>Soudure à la vague:  <br>Généralement parlant, le bain d'étain dans un four à étain est subdivisé en deux fentes, la première appelée éperon et la seconde appelée stratosphère, chacune ayant une fonction différente et n'activant dans la plupart des cas que la stratosphère. <br><br>Chip Wave:<br>Le but principal est de souder des pièces CMS, car les pièces CMS sont généralement réparties de manière dense dans différentes zones de la carte de circuit imprimé, et il y a des grandes et des petites, des hautes et des basses, car l'action de la carte de circuit imprimé est similaire au glissement d'un sampan, donc s'il y a un grand objet sous le sampan, le soi-disant "effet d'ombre" se formera derrière le grand objet lors du glissement. S'il n'y a pas de retournement de la soudure, celle-ci ne peut pas atteindre les parties ou les joints sous les ombres, ce qui entraînera des problèmes de soudure. Cependant, comme l'étain est toujours en train de rouler, l'effet de soudure est parfois inégal, et il y a parfois un pont de soudure, donc il est généralement ajouté après la vague perturbatrice.<br>Wave:<br>Il peut efficacement éliminer certaines des bavures et des problèmes de court-circuit du pont de soudure causés par le "spoiler" précédent. En outre, le Smoothing Wave est également très bon pour souder les composants traditionnels à trous traversants (longues broches dépassant de la carte), s'il n'y a que des composants à trous traversants dans la connexion de soudure à la vague, alors le Spoiler peut être désactivé et la soudure peut être effectuée par le Smoothing Wave. <br><br><strong>La quatrième partie est la zone de refroidissement<br></strong><br>Dans cette zone, un ventilateur de refroidissement est utilisé à la sortie du four pour refroidir la carte, qui vient d'être exposée à un étain liquide à haute température, en raison des travaux de soudure et de réparation qui doivent être effectués immédiatement après. Le refroidissement rapide n'est pas utilisé sur les cartes qui ont passé par un four à étain, probablement parce que la plupart d'entre elles sont des composants conventionnels à trous traversants ou des pièces CMS plus grandes.<br><br>Certains fours à vague ont un processus de nettoyage supplémentaire derrière eux, parce que certaines cartes passeront encore par le processus de nettoyage.<br><br><strong>Pourquoi avons-nous besoin d'un angle d'inclinaison pour le brasage à la vague ? </strong><br><<br>Je crois que vous auriez dû remarquer que la piste de "soudure à la vague" et la surface de l'étain ont un certain angle d'inclinaison, l'angle d'inclinaison général est fixé à environ 3 ~ 7 °, la raison d'une légère inclinaison est de faciliter le retrait des joints de soudure de la surface de l'étain, et cet angle d'inclinaison est également appelé "angle de dessoudage". Lorsque la carte de circuit imprimé et la surface de soudure liquide en fusion sont séparées l'une de l'autre lors de l'étamage, un angle est nécessaire, et plus cet angle est petit, plus la soudure sera grande, et vice versa.<br><br>Plus l'angle de désétamage est petit, plus la soudure sera grande, et vice versa. S'il n'y a pas d'inclinaison entre la piste et la surface de l'étain pendant le "soudage à la vague" et aucun angle d'étain, la soudure sera trop grande et une grande quantité d'étain continu apparaîtra facilement.<br><br><strong>Soudage sélectif à la vague</strong><br><br>Parce que toutes les parties du circuit imprimé actuel n'ont pas besoin d'être soudées à la vague, il y a souvent des centaines de parties sur un circuit imprimé, mais seulement moins de cinq parties doivent être soudées à la vague, le processus de soudage sélectif à la vague a donc été étendu. <Le premier type de brasage sélectif à la vague consiste à utiliser des supports de surchauffe pour couvrir les pièces qui n'ont pas besoin d'être soudées à la vague tout en utilisant le processus de brasage à la vague d'origine. Le second type de brasage sélectif à la vague consiste à utiliser une petite buse, par exemple un petit poêle en fer-blanc, puis à déplacer la buse pour viser la pièce à souder.</p> <p> </p>


Language
English
Open drop down